Prêt

Les activités de loisirs peuvent être financées par crédit

Après avoir déduit toutes vos dépenses mensuelles, votre salaire vous permet difficilement de financer vos hobbies. Et bien souvent, vous vous résignez et y mettez une croix. Fort heureusement, il existe désormais ce qu’on nomme crédit loisirs, vous permettant de changer définitivement la donne. Explications.

Quel crédit loisirs choisir ?

Avec le crédit loisirs, que vous pouvez simuler ici https://www.floabank.fr/credits/gamme-credits, laissez libre à vos envies de parapente, deltaplane, jet-ski… Sinon, visitez avec l’esprit tranquille les parcs d’attractions reconnues pour être les plus chères au monde. Quelle que soit l’activité choisie, celle-ci vous fera débourser de l’argent, conséquente pour certaines.

Pour que vos envies n’alourdissent pas vos dépenses, on ne peut que vous conseiller de contracter un crédit loisirs. Cet emprunt s’acquiert généralement sous la forme d’un crédit renouvelable (taux variable) et d’un prêt personnel (taux fixe). Ces crédits sont dits « non-affectés », c’est-à-dire que les sommes débloquées ne sont pas dédiées à un usage précis. Vous êtes donc libres de l’utiliser au gré de vos besoins.

En général, les particuliers optent pour le crédit renouvelable afin de satisfaire un besoin immédiat ou régler un imprévu. Le prêt personnel, par contre, s’acquiert pour financer des projets bien définis et organisés à l’avance. Si vous comptez emprunter moins de 6 000 €, il convient de contracter un crédit renouvelable. Si votre emprunt excède ce montant, le mieux est alors de souscrire un prêt personnel.

Qui peut prétendre à cet emprunt ?

Pour accéder au crédit loisirs, il est capital que le demandeur ait 18 ans et plus. Outre cela, son taux d’endettement ne doit pas outrepasser la limite de 33 % après la souscription du prêt. Sinon, l’emprunteur ne doit pas être enregistré dans la liste du Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Certains profils sont susceptibles de se voir refuser ce crédit. C’est le cas généralement des personnes au chômage, des interdits bancaires et des étudiants.

Apport personnel

L’apport personnel n’est pas indispensable pour prétendre à ce prêt. Néanmoins, sa disposition vous permet de négocier facilement votre emprunt. Il peut, d’ailleurs, vous faire profiter de conditions de prêt plus intéressantes.

Pourquoi prendre une assurance de prêt ?

Selon la banque choisie, la souscription d’une assurance de prêt peut être obligatoire. Si elle ne l’est pas, il serait quand même judicieux de la contracter pour prévenir les aléas de la vie. Cette souscription est d’autant recommandée si vous empruntez un montant important, dont la durée de remboursement s’étale sur plusieurs années.

Cette assurance a pour principal objectif de garantir le paiement du capital dû en cas d’incapacité du souscripteur du crédit. Notons que cette assurance de prêt est régie par des lois spécifiques, dont les Hamon, Bourquin et Lagarde. Elle propose plusieurs couvertures, dont la garantie invalidité permanente et la garantie assurance décès. On note aussi l’assurance perte d’emploi ou encore l’assurance incapacité temporaire de travail (ITT). Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.

Les emprunteurs contractent souvent leurs assurances d’emprunt dans les banques où ils ont fait la demande de crédit. Ils optent pour cette solution afin d’éviter trop de démarches administratives, ou juste par manque de connaissance de la législation. Car oui, la loi les autorise à souscrire un contrat d’assurance de prêt dans un autre organisme bancaire. Cette alternative est tout indiquée si vous trouvez des propositions ainsi que des taux bien plus avantageux ailleurs.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.