Transports en VSL et sécurité sociale : qu’en est-il vraiment ?

Les VSL sont des véhicules servant à transporter des malades ou des blessés. Dans certains cas, la sécurité sociale peut couvrir et rembourser les frais qui y sont liés. Lisez cet article pour en connaître plus sur les conditions relatives à cette couverture.

Dans quel cas, un patient peut-il bénéficier d’un remboursement par la sécurité sociale ?

Pour que le transport en VSL puisse permettre de bénéficier d’une couverture de la part du régime obligatoire, vous devez obtenir le bon de transport correspondant. Ce dernier est délivré par un médecin traitant dans le cas d’une hospitalisation, d’un traitement ou d’examens pour les patients en ALD, d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, etc. Vous pouvez aussi en savoir plus directement à votre ambulance sur Vitry. Les taxis non-certifiés ne sont pas pris en compte ici. Vous ne pourrez obtenir un remboursement de la sécurité sociale qu’avec des professionnels certifiés.

Dans quelles situations la couverture peut être aussi approuvée par la CPAM ?

D’autres situations particulières peuvent donner la possibilité d’obtenir une couverture des frais de transport en VSL :

  • Une convocation d’un centre médical, que ce soit pour une simple analyse ou pour une opération.
  • Un rendez-vous chez un fournisseur d’appareillage médical, après une opération importante ou si vous ne pouvez pas vous déplacer vous-même.
  • L’accompagnement d’un malade de moins de 16 ans pour une des occasions citées plus haut.

Prenez le temps de consulter les différents articles sur le site Ameli pour en apprendre plus. En général, pour obtenir un bon de transport en VSL d’un médecin aux fins d’un remboursement, il y un cas qui permet une prise en charge totale des frais. Il s’agit le plus souvent de l’urgence médicale. La recommandation pourra être remplie plus tard par un médecin du service de transport qui s’est occupé du patient.

Cependant, le plus simple reste généralement de choisir un spécialiste certifié. Pour les transports à l’aller ou au retour pour l’hôpital, c’est généralement une option très intéressante. La majorité des médecins proposent cette solution afin de permettre aux personnes qui en ont besoin de garder une certaine autonomie et de ne pas avoir forcément à faire appel à des proches. Il est important de bien se renseigner auprès de votre service de taxi ou d’ambulance. Un taxi non certifié ne vous permettra, en effet, pas de bénéficier d’un remboursement par la sécurité sociale. Cela en fait tout de suite une option beaucoup moins intéressante.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut