Les grands principes de l’isolation thermique par l’extérieur

Si vous êtes lancé dans la construction de votre maison, vous allez devoir vous occuper de l’isolation des murs et du plafond. Cet élément est indispensable et bénéfique sur plusieurs points. Découvrez dans cet article les grands principes de l’isolation par l’extérieur.

Isoler les murs

Les murs isolés par l’extérieur peuvent aussi être appelés « murs manteaux ». Pour ce faire, il faut fixer l’isolant sur la façade. Pour cela, vous avez le choix entre deux possibilités. Vous pouvez choisir le collage ou la fixation mécanique (à l’aide des chevilles plastiques à tête large). Vous pouvez aussi choisir d’utiliser les deux procédés. Il est préférable de faire appel à un professionnel de votre région. Par exemple, vous pouvez réaliser votre isolation à Mulhouse.

Pour isoler vos murs par l’extérieur, il faut donc commencer par appliquer un enduit extérieur grâce à un treillis d’armature. Vous pouvez également choisir de couvrir l’isolant de bardage. Ce bardage peut être en bois, en terre cuite, en panneaux composites, etc. Il est également possible de recouvrir l’isolant d’un nouveau mur non porteur. Cela permet d’avoir l’aspect d’un mur classique et une protection mécanique de l’isolant de qualité. Si vous faites ce choix, il faudra cependant prendre garde à ne pas oublier l’évacuation de la vapeur d’eau.

Les différents isolants

L’isolation thermique est primordiale pour une maison en construction. Elle permet de bien garder la chaleur ou la fraîcheur et donc de réaliser de grandes économies énergétiques et financières. Il existe différentes familles de matériaux qui peuvent être utilisés pour l’isolation thermique par l’extérieur de vos murs :

  • les isolants synthétiques
  • les isolants minéraux
  • la fibre de bois

Le polystyrène expansé fait partie de la première famille, celle des isolants synthétiques. Il possède une grande performance thermique et phonique. C’est un matériau qui est assez sensible et qui craint la corrosion et les rongeurs. Il peut également être inflammable. Dans cette famille, vous pouvez aussi retrouver le polyuréthane ou polyisocyanurate. Ce matériau possède a peu près les mêmes caractéristiques que son semblable. Il est cependant l’un des isolants thermiques les plus performants. Il supporte bien la pression et n’est pas sensible à l’humidité.

Les isolants minéraux sont les plus connus et les plus répandus. Vous pouvez choisir la laine de verre, connue pour ses capacités d’isolation thermique importantes. Elle est extrêmement résistante au feu, et n’est pas inflammable en présence d’un pare-vapeur. Toutefois, au fil du temps, elle a tendance à se tasser et perdre de ses qualités isolantes. Pour finir, dans la même catégorie existe la laine de roche. Elle résiste au feu et à la chaleur et conserve ses qualités mécaniques même face à une haute température.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut