Quelques spécialités de la Rochelle dans votre assiette

Les amoureux de la gastronomie trouveront toujours une table où s’installer à la Rochelle. Que ce soit avec les huitres d’Oléron ou les produits de l’Ile de Ré, vous êtes certains de trouver de quoi satisfaire votre appétit. Vous pouvez aussi vous laisser tenter par un bistrot sur la Rochelle.

Un petit fruit tout à fait originale : la fraise de prin

Cette toute petite fraise, à peine plus grosse qu’une fraise des bois, est originaire de la commune de Prin-Deyrançon, au Marais Poitevin. Pendant de nombreuses années, entre le XIXème et le XXème siècle. Plusieurs familles cultivaient cette fraise, consommait sur place ou envoyait sur Paris dans les grands restaurants sous le nom de fraise des rois.

Après la première guerre, son commerce a cessé. Sa culture est très exigeante et nécessite des ressources humaines conséquentes. Ainsi, il ne reste qu’une personne pour cultiver la fraise de Prin dans la commune. Son parfum est tout à fait unique, provenant des tourbières et des marais où elle fut toujours cultivée.

La recette poitevine par excellence

Vous avez déjà entendu parler de l’embeurrée de chou ? C’est le moment ou jamais d’en apprendre plus sur cette recette originale, capable de servir de plats principales ou d’accompagner un délicieux giber… Notamment un sanglier au four, par exemple.

L’idée est très simple. Un mélange de pommes de terres cuites à l’étouffée, de beurre, de feuilles de choux encore craquantes. Nous vous conseillons d’utiliser le chou vert pommé, apportant le plus de craquants et de saveurs à cette préparation. Il vous suffira de faire bouillir dans de l’eau salée les feuilles de chou une vingtaine de minutes. Une fois tendre mais encore croquante, vous pourrez les verser hors du feu. Mélangez-les avec du beurre, du poivre, du sel avant de servir le tout dans un plat chaud. Il est aussi possible d’incorporer des champignons de saison, comme la cèpe ou des pommes de terres.

Si l’embeurrée de chou ne vous sert pas de plat principal, préparez votre sanglier dans la matinée pour le dîner. Il est même envisageable de le laisser mariner dans votre préparation la veille au soir, afin d’être certains que la viande s’imprègne bien de toutes les saveurs. Laissez le cuir au four plusieurs heures, en l’arossant régulièrement. Un mélange de vin rouge et de fruits des bois fait souvent ravage avec cette viande puissante et goûteuse. Avec de la salade verte et l’embeurrée de chou, vous allez ravir vos convives !

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.